Aujourd’hui est Le Jour pour l’Amour

 

Dieu a dit

Pratique l’amour. Aie l’amour en tête. Il ne s’agit pas d’aimer correctement. L’amour est déjà correct. Il est correct d’aimer. L’amour est pertinent pour la vie. De l’amour à n’en plus finir. L’amour vient à toi à chaque tournant. L’amour va faire irruption sur toi.

Les arbres parlent d’amour. L’air que tu respires parle d’amour. Il y a aussi le ciel au-dessus et l’invisible au-dessus du ciel puis toutes les étoiles et la nuit et le jour. Suspends tes occupations pour un moment et tu vas entendre le cri de l’amour. Dans le calme d’une pause, l’amour va descendre sur toi. L’amour t’appartient. Et il t’appartient de faire connaître l’amour.

Tu n’es pas un producteur d’amour, tu comprends ça. Tu es un attrapeur d’amour et tu es aussi le batteur qui le frappe par-dessus la clôture et hors du terrain. L’amour peut prendre son temps. Il n’y a pas de minutage à l’amour. Il y a simplement l’amour et tu en es le récepteur ainsi que le donneur d’un seul coup.

Exprime l’amour. Ne sois bas embarrassé. Il n’y a pas de raison de s’accrocher à l’amour comme si c’était la dernière rose de l’été. Laisse l’amour être un pissenlit mûr que tu souffles au vent. L’amour va s’ensemencer lui-même et l’amour va grandir à cause de toi. Il n’y a pas de fin à l’amour et il n’y a pas de fin à l’amour qui réside en toi.

L’amour est évident mais tu ne le vois pas nécessairement. Un rouge-gorge chante à l’extérieur de ta fenêtre. Tu n’entends peut-être pas le rouge-gorge chanter et pourtant, sans que tu l’entendes, le rouge-gorge de l’amour chante sa chanson. Il n’y a pas de dernière chanson. Les notes de l’amour se baladent d’un arbre à l’autre, d’un rouge-gorge à l’autre. Il y a un appel de clairon. À haute voix ou en silence, l’amour parle, l’amour chante et il chante pour toi. L’amour t’appelle ou te remercie. L’amour est juste de l’autre côté de la fenêtre. Ouvre les fenêtres de ton cœur et laisse entrer l’amour. Laisse les fenêtres ouvertes. Rien ne t’avertira quand l’amour affluera vers toi. Ouvre également les yeux.

Peu importe sur qui ou sur quoi ton regard se pose, aime-le. Sache que tu l’aimes. Aime la première rose de l’été et aime la dernière rose de l’été. Aime la première neige et aime la dernière neige. L’amour recommence, tourbillonne et t’encercle toujours. Ton amour dissémine ses myriades de graines partout, à perte de vue et dans toutes les directions. Il n’y a pas moyen de dire jusqu’où l’amour va se rendre. Au fait, il y a le savoir. Ton amour va atteindre les étoiles les plus éloignées. Ton amour fera boomerang. Ton amour fera boomerang partout et tu attraperas l’amour à gauche et à droite. Garde ton cœur, tes yeux et des bras grand ouverts.

Aujourd’hui est le jour pour l’amour.

Aujourd’hui est le jour où tu dois aimer, aimer sans t’objecter à l’amour, aimer sans objet, le simple processus de laisser l’amour sortir de ton cœur comme des fleurs de pommier qui tombent de ton cœur, tombant partout, se posant partout, élevant les autres cœurs qui se sont peut-être refermés pour un moment. Tu es un éveilleur de cœurs. Éveille-toi complètement.

Comme des lampadaires de rues, ton amour éclaire sans arrêt. N’attends pas que la noirceur tombe. N’attends pas quoi que ce soit. À minuit ou à midi, laisse ta lumière éclairer sans interruption, ne la laisse jamais clignoter, ne serait-ce que pour un moment. La lumière est faite pour rester allumée sans jamais se tarir mais plutôt pour se multiplier et se transformer en encore plus de lumière pour que la lumière de l’amour soit plus brillante que la lune et plus brillante que le soleil et plus brillante que quoi que ce soit.

Source : http://www.heavenletters.org/  


Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
http://etredelumiere.ordi-netfr.com/

"J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

« Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène

 


Page générée en 0.000106 secondes