La colère

 

«Nous allons vous parler de la colère car ce sujet a une importance considérable par rapport à votre évolution, par rapport à la compréhension que vous pouvez avoir non seulement de vous-même mais de la Vie avec un grand V.

Vous êtes générateurs d’énergies émotionnelles. La colère fait partie de ces énergies émotionnelles. La colère a une puissance considérable. La puissance qu’elle génère est non seulement une puissance de déstabilisation mais aussi une puissance qui vous déstabilise profondément par rapport à toutes les énergies qui se trouvent dans vos corps subtils. »

Ils me montrent une image que j’essaie d’exprimer et ce n’est pas facile car je vois essentiellement des couleurs. Je vois la couleur de la colère qui est une couleur très sombre. Je vois cette couleur qui se répand dans tout le corps et qui se mélange aux couleurs beaucoup plus subtiles, beaucoup plus lumineuses émanant des corps subtils.

En me montrant cette image, mes frères de Lumière veulent nous faire comprendre que la colère pollue toutes les énergies subtiles qui sont en nous et dont vous avez absolument besoin pour atteindre de nouveaux états de conscience, de nouveaux plans de conscience.

« Vous devez apprendre à gérer ces états de colère qu’ils soient exprimés ou non-exprimés. »

Ils me montrent un homme qui a l’air très serein, très calme. Il sourit et cependant je vois comme un tourbillon, une tornade à l’intérieur de lui-même. Je vois l’incidence considérable que peut avoir cette tornade, de cette tempête, non seulement dans ses corps subtils, dans ses énergies, mais aussi sur tous ses organes. Je vois des compressions au niveau du cœur. Je vois les artères qui se gonflent et qui sont comprimées elles aussi. Je vois une accélération de tout le système sanguin. Je vois les effets complètement désastreux d’une colère qu’elle soit exprimée ou non-exprimée.

Ils me disent :

« Il est encore plus grave de vivre une colère non-exprimée car elle occasionne encore plus de dégâts à l’intérieur de l’être et de ses énergies subtiles. »

Je vois maintenant un autre personnage. Ce personnage crie très fort, et les effets sont complètement différents. Cette colère qui propulse ses énergies totalement concentrées dans certaines parties du corps qui se déforment, intérieurement bien évidemment, mais avec des répercussions très importantes sur la santé.

« Lorsque vous aurez compris que lorsque vous générez des colères, c’est tout votre système de fonctionnement, que ce soit physique ou énergétique, que vous mettez complètement en difficulté, quand vous aurez compris que ce qui vous est demandé d’apprendre sur ce monde, c’est la maîtrise non seulement de vos colères, mais aussi celle de vos comportements émotionnels, un immense pas sera franchi .

Les hommes de la Terre sont, comme vous dites sur Terre, très » soupe au lait. » Ils s’emportent très facilement et souvent pour très peu de chose. C’est un moyen d’expression, disent-ils !

Il faut cependant laisser sortir la colère et l’exprimer. Il faut dire que vous n’êtes pas contents. Nous ne connaissons pas la colère. Nous n’avons pas à l’exprimer car nous voyons tous les effets négatifs qu’elle peut avoir sur les êtres qui l’expriment, sur les êtres qui la vivent.

Les personnes qui ont des colères à répétition qu’ils ne gèrent pas peuvent avoir de gros problèmes au niveau de l’estomac, au niveau cardiaque et aussi au niveau circulatoire. C’est essentiellement l’estomac, le cœur, l’appareil circulatoire qui sont très durement soumis à toutes les colères.

Vous pourriez nous dire : C’est très difficile car c’est notre tempérament qui est ainsi ! Et nous, nous voudrions vous répondre : Si vous êtes venus sur ce monde, c’est pour transmuter tout ce qui n’est pas dans l’ordre des choses, tout ce qui n’est pas dans le respect de vous-même. Il faut que vous sachiez que lorsque vous êtes dans la colère vous n’avez aucun respect pour vous-même.

Il est très important maintenant que vous appreniez à reconnaître vos états de colère car lorsqu’ils ne sont pas exprimés, il n’est pas toujours facile de les reconnaître. Vous devez les reconnaître par un malaise même très subtil qui se passera en vous.

Lorsque vous êtes en colère, un voile se met entre vous et les autres. Vous ne voyez plus la réalité telle qu’elle est. Il y a occultation de la réalité et même une occultation de votre propre réalité.

Il faut que vous sachiez aussi que la colère est une conséquence de vos peurs »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

    Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
    http://etredelumiere.ordi-netfr.com/

    "J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
    mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
    Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
    Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

    « Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène

     


Page générée en 0.000189 secondes