La fleur de vie

 

Pouvez-vous nous parler du symbole que l'on appelle la Fleur de Vie  ? Pouvez-vous nous dire d'où il provient et ce qu'il nous apporte  ? Merci.

« La Fleur de Vie a été donnée au peuple Atlante et aussi à d'autres peuples existant sur cette Terre. Elle correspond à ce qui est en vous.

La Fleur de vie que vous dessinez est un réceptacle d'énergies. N'oubliez pas que ce qui est à l'extérieur de vous est similaire à ce qui est à l'intérieur de vous ! »

Ils me montrent le dessin de la fleur de vie qui se situe entre le centre de force du plexus solaire et le centre de force cardiaque. Ce n'est d'ailleurs pas un dessin puisqu'elle fait partie de nous, c'est quelque chose qui vit en nous. C'est comme si elle avait été imprégnée dans notre âme.

« Comme nous l'avons dit, la fleur de vie est un réceptacle d'énergies, et elle n'a pas encore atteint son amplitude ; elle commence seulement à s'éveiller, tout comme votre huitième centre de force qui s'éveille de plus en plus ».

Ils me montrent également tous les capteurs.

« Au-delà de la matière, vous êtes totalement des êtres d'énergie. Bien sûr, vous avez l'impression d'être très denses, il y a en vous tous les centres de force que vous connaissez, sauf le huitième que vous ne n'utilisez pas encore et qui va s'éveiller de plus en plus. Il y en a encore d'autres au-dessus, mais nous n'en parlerons pas maintenant.

Il y aussi tous les capteurs d'énergie. Ils sont comme une multitude de petites sphères qui parcourent votre corps. Nous ne parlons pas des centres de force secondaires, nous parlons des capteurs.

La fleur de vie se trouve, d'une manière un peu différente, dans tout ce qui vit. Elle est imprégnée en vous bien au-delà de cette incarnation. Elle est imprégnée profondément dans l'âme et elle est en relation avec votre propre divinité.

Certains êtres ont redécouvert la fleur de vie. Pourquoi l'ont-ils redécouverte ? Parce que c'est le moment, comme pour tout ce qui est découvert actuellement. Quelque part, il y a une urgence ! Encore une fois, plus les humains s'éveilleront rapidement, tout changera en eux et autour d'eux ».

Ils me montrent de nouvelles couleurs.

« Il y a les couleurs des principaux centres de force, et il y a le bleu de la transition qui est de plus en plus présent dans vos corps énergétiques ».

Il y a une autre couleur que ne sait pas définir. C'est un mélange de doré et de rose qui ne sont pas le doré et le rose que nous connaissons.

« Il y a aussi d'autres couleurs qui vont émaner de toute vie sur ce monde car les couleurs n'émanent pas que de vous. Dans tous les règnes existe la même capacité.

Les couleurs seront un peu différentes, inexprimables pour notre canal. Regardez les couleurs de votre galaxie ! Il y a bien sûr toujours les couleurs premières, mais s'y rajoutent d'autres couleurs que vos yeux et vos instruments ne peuvent pas encore capter et notre canal n'a pas le vocabulaire et la possibilité de décrire les couleurs que nous lui montrons.

Ce sont des couleurs qui sont associées au son. Le son fait vibrer et transforme ces couleurs. Le son a une grande importance ; il fait vibrer votre corps. Certains sons vous mettent en connexion avec les vibrations universelles (nous ne parlerons pas d'Amour quoique il s'agisse d'une autre sorte d'Amour puisque tout est Amour).

Le son est lié à la Lumière, il est lié à la Vie. Avec le son, vous pouvez transformer la matière, avec le son vous pouvez guérir. A fréquence basse, le son peut aussi détruire ; à fréquence haute, il peut vous incommoder.

De plus en plus, vous serez enseignés sur ce que peut vous apporter la connaissance vibratoire du son. Pour l'instant, vous êtes encore dans la découverte de ce que vous êtes, dans la découverte de la réalité de votre vie et de ce qui vous entoure.

Vous allez nous dire : « nous connaissons la réalité de notre vie puisque nous la voyons ! »

Encore une fois, nous allons vous répondre : vous la voyez avec vos yeux humains et en fonction de ce que vous êtes capables de percevoir !

Y a-t-il beaucoup d'entre vous qui perçoivent les elfes, les fées, les ondines ? Nous souhaitons qu'il y en ait beaucoup, car vous êtes des êtres qui ont fait un cheminement spirituel, mais la majorité des êtres humains n'ont pas la perception de tout cela ! Lorsqu'on leur dit que ces êtres existent, qu'ils sont autour d'eux, certains prennent cela pour de l'illusion ou de la plaisanterie.

Il y a encore beaucoup de choses que vous devez découvrir autour de vous, tout comme il y a encore beaucoup de choses que vous devez découvrir en vous, mais l'un ne va pas sans l'autre. Plus vous découvrirez des choses autour de vous, plus vous découvrirez des choses en vous.

Nous avons encore été loin du sujet, mais qu'est-ce qu'un sujet ? Qu'est-ce qu'une question ? Finalement c'est un support pour tout ce que nous avons à vous dire !"

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

    Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
    http://etredelumiere.ordi-netfr.com/

    "J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
    mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
    Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
    Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

    « Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène

     


Page générée en 0.000108 secondes