La Prophétie de Daniel

 

La fin de la Prophétie du Livre de Daniel se réfère aux années jusqu'en 2012
 

La Prophétie de Daniel et "le Temps de la Fin".

Peu de temps avant sa mort il y a près de 60 ans, le grand clairvoyant Peter Deunov a révélé que, dans l’Ancien Testament de la Bible, les chapitres 11 et 12 du Livre de Daniel concernent l’époque que nous traversons aujourd’hui (et qui s’achèvera peut-être à la fin de l’année 2012
- Cf. nos pages : La dernière Prophétie de Peter Deunov, L’évacuation planétaire de décembre 2012, Les événements jusqu’en décembre 2012 et Les 3 vagues d’Ascension).

À la fin de son livre « Eau Diamant, une Conscience », principalement consacré à la présentation de sa méthode qui permet d’encoder l’eau et d’en faire un puissant agent de réalignement des énergies, tout en rendant son principe harmonisant multipliable à l’infini, Joël Ducatillon (autodidacte de génie et également médium à ses heures) raconte qu’une nuit d’août 1994, la voix de son guide intérieur s’est adressée à lui avec une grande clarté.

Après lui avoir murmuré : « Relis la prophétie qui concerne le Roi du Nord et le Roi du Sud (celle du prophète Daniel), car elle concerne l’époque qui commence maintenant ! », elle lui fit comprendre que « le Roi du Sud » désigne les mouvements fondamentalistes religieux et les combattants de l’Islam, et que « le Roi du Nord » représente l’ensemble des états occidentaux dont l’Amérique est le chef de file.

Le Prophète Daniel

La partie de la prophétie qui a trait au « temps de la fin » démarre au verset 40 du chapitre 11 du Livre de Daniel et se termine à la fin du chapitre 12 (le dernier chapitre). Le verset 40 explique que les forces du Roi du Sud vont commencer par harceler le Roi du Nord, et que celui-ci déferlera alors sur le Roi du Sud avec sa puissante armée.

Il y est écrit :
« Au temps de la fin, le Roi du Midi se révoltera contre le Roi du Nord, (allusion sans doute à la révolte des mouvements intégristes musulmans contre l’hégémonie américaine et aux attentats du 11 septembre 2001) et le Roi du Nord fondra sur lui comme une tempête, avec des chars et des cavaliers et avec beaucoup de navires, pénétrera dans les terres et passera outre (Ce « passera outre » peut fort bien vouloir dire : « ne tiendra pas compte des mises en garde de nombreux gouvernements et de la réprobation de l’immense majorité des populations de la Terre »). Et il viendra dans le pays de beauté. (ce que l’on peut traduire par l’Irak, car jadis, à l’époque de la Chaldée et de Sumer, Babylone (située à quelques dizaines de kilomètres au sud de Bagdad) était célèbre pour la beauté de ses jardins suspendus et la splendeur de son architecture, et la Mésopotamie (l’Irak actuel) pour ses merveilleuses palmeraies qui s’étendaient à perte de vue entre les rives fleuries du Tigre et de l’Euphrate. Certaines traditions situent l’Éden, le paradis terrestre, dans la vaste région s’étendant de la Mésopotamie à l’Arabie, dont la limite sud est le golfe d’Aden. Aden et Éden ont d’ailleurs étymologiquement la même racine.) »

Il semble donc logique d’en conclure que la période nommée « temps de la fin » soit à présent commencée, puisque l’invasion de l’Irak par l’armée américaine à laquelle se réfère de toute évidence ce verset, s’est effectivement produite au début de l’année 2003.

Peu de temps après qu’il eût été donné à Joël Ducatillon de comprendre que la prophétie de Daniel débuterait par cet événement, un autre message lui annonça ceci : « Un homme important sera assassiné. Cet événement marquera l’installation de la Chose immonde qui cause la dévastation et la cessation du Sacrifice perpétuel. »

Qu’est-ce que « le Sacrifice perpétuel » ? Dans la tradition biblique, kabbalistique et théosophique,
« le Sacrifice perpétuel » est l’Œuvre de l’Être de la Terre, autrement dit : du Roi du Monde, celui que les Orientaux nomment Markandé et les Chrétiens Melchitsédek. Dans son Épître aux Hébreux, Saint-Paul dit de cet Être qu'Il est « sans père, sans mère, sans généalogie, qu'Il n’a ni commencement ni fin de sa vie, qu'Il est ainsi rendu semblable au Fils de Dieu et qu’Il est Sacrificateur à perpétuité. » (Cf. notre page consacrée à l’énigme du Roi du Monde.) Il est par ailleurs écrit dans le Nouveau Testament que Jésus était « de l’Ordre de Melchitsédek », ce qui sous-entend implicitement que Melchitsédek assume au sein de la Hiérarchie spirituelle de la Terre un rang plus élevé que celui occupé jadis par Jésus (ou aujourd’hui par Sananda).

Une « Chose immonde » pourrait donc être prochainement la cause de l’interruption temporaire du travail de l’Être de la Terre, qui consiste à se sacrifier à perpétuité pour que notre planète puisse conserver son équilibre vital et continuer à subvenir aux besoins vitaux de ses habitants. L’Être de la Terre offre son corps et le sacrifie à l’homme pour que chacun des quatre grands règnes de la nature puisse continuer à évoluer. L’interruption de cette mission devrait évidemment entraîner de nombreux cataclysmes ! Ce sont ces cataclysmes, ces tribulations qui seraient ainsi évoquées à la fin du chapitre 11 et au début du chapitre 12.

On peut évidemment se perdre en conjectures sur l’interprétation qu’il convient de donner à cette « Chose immonde » à l’origine de la dévastation de la Terre (arme nucléaire, chimique, bactériologique ou autre charmante invention de l’homme ?), de même que sur le nom du personnage lié à cette prophétie et appelé, selon le guide de Joël Ducatillon, à être prochainement assassiné. Il semble cependant assez logique de voir dans le Léviathan, qui symbolise la Chose immonde, l’égrégore incarnant l’œuvre du gouvernement mondial et des Illuminati, à l’occasion d’un ultime accès de mégalomanie destructrice, dont ils seraient secrètement (ou cette fois publiquement) à l’origine.

 


Selon la tradition kabbalistique et apocalyptique, le Léviathan, personnification de « la Chose immonde », surgit des abysses sub-océaniques au cours du « Temps de la Fin » (image ci-dessus), amenant la désolation à la surface de la Terre, mais cet égrégore est finalement vaincu par celui que Daniel nomme « Mikhaël, le Grand Chef ».

 



La fin de la prophétie (Chapitre 12, versets 11 à 13) dit exactement ceci : « À partir du temps où le Sacrifice perpétuel sera suspendu et où l’Abomination qui désole sera installée, il y aura 1290 jours. Bienheureux celui qui attend et qui parvient à 1335 jours ! Et toi, va jusqu’à la fin. Tu seras dans la paix et tu te tiendras dans ton lot si tu parviens à la fin des jours. » (Ce qui signifie vraisemblablement : tu seras alors prêt à hériter de ta véritable condition d’Homme.)

Si l’on s’en tient au texte de la prophétie, il y aura donc 3 années et demi d’épreuves terribles pour l’ensemble de l’humanité (1290 jours), suivies de 1 mois et demi de bouleversements planétaires (45 jours supplémentaires) avant la fin des jours.

Le 21 décembre 2012 étant la journée marquant la fin du grand Cycle actuel selon le calendrier maya (Cf. notre page consacrée à
Carlos Barrios et au calendrier maya), et celle de l’évacuation de la Terre selon Ashtar Sheran et de nombreuses sources télépathiques, on peut s’amuser à faire un petit calcul : trouver le jour J moins 1335 ! Cela nous amène au 25 mars 2009.

C’est donc au printemps 2009 que pourraient commencer les ultimes tribulations avant l’avènement de l’Ère Nouvelle.

Il nous resterait alors environ 5 années à vivre dans des conditions proches de celles que nous connaissons aujourd’hui. Puis viendrait le véritable « commencement de la fin. »

Tout ceci ne constitue bien sûr qu’une succession d’hypothèses plus ou moins crédibles. Car après tout, peut-être Daniel n’était-il pas un grand prophète ! Peut-être Peter Deunov n’était-il pas un véritable Maître spirituel ! Peut-être Joël Ducatillon s’est-il laissé abuser par de petits farceurs du bas-astral (car certaines entités qui vivent dans ce plan prennent parfois plaisir à taquiner les humains) ! Et peut-être que le 21 décembre 2012, il ne se passera tout simplement rien de plus ni rien de moins que n’importe quel autre jour !

Mais s’ils avaient raison, si les Mayas avaient raison, si l’astrophysicien Gregg Braden et l’élite scientifique actuelle avaient raison à propos du passage au « Point Zéro » en 2012, si David Wilcock et les plus grands télépathes du monde entier avaient eux aussi raison, alors il ne nous resterait peut-être plus que 5 années avant que « la Chose » ne déverse son abomination sur notre planète, 5 années au cours desquelles il est encore temps de se préparer, de renoncer une bonne fois pour toutes à tout ce qui a alourdi notre encombrant fardeau karmique à travers les siècles et les millénaires, temps de demander de tout son cœur, de toute son âme et de toutes ses forces que les conditions de l’avènement de la Fraternité et de l’Âge d’Or se réalisent le plus tôt possible sur notre planète, et que le Roi du Monde puisse enfin se manifester non plus en tant que Sacrificateur, mais en tant que Libérateur.

Olivier de Rouvroy
décembre 2003
source : Ère Nouvelle

Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
http://etredelumiere.ordi-netfr.com/

"J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

« Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène


Warning: gethostbyaddr() [function.gethostbyaddr]: Address is not a valid IPv4 or IPv6 address in /home/www/3bc07d77732a7efa89eb08bcf835ac16/web/aamins/stats/php-stats.recphp.php on line 282