Le Peuple Ours

 

Bonjour nous sommes le peuple ours!

Nous sommes les êtres de la grande constellation «URSUS » et nous nous sommes incarnés sur terre il y a bien longtemps.

À l’origine, nous avions une apparence un peu différente de celle que nous avons actuellement (par exemple, notre nez était plus allongé et notre corps parfois plus gros que celui d’un Grizzly!) mais l’ours a toujours été reconnu à travers l’histoire.

Parfois jouant les bons, parfois jouant les méchants dans la grande mythologie humaine… mais nous ne sommes ni l’un, ni l’autre; nous sommes. Les cadeaux que nous apportons à l’humanité sont multiples mais nul n’est aussi important que notre capacité à dormir/rêver/méditer. N’est-ce pas étrange de parler de sommeil dans un monde aussi occupé, soit disant réveillé. L’activité humaine sur la planète terre est tellement intense qu’elle produit un son tout à fait distinct. C’est une sorte de vibration continu et plutôt sourde que nous reconnaissons de loin et la plupart d’entre-nous, à moins d’avoir bien faim, n’oserons pas s’en approcher! Car voyez-vous, ce bruit nous rend agressifs et changent notre comportement normal.

Nous ne sommes pas naturellement agressifs. Le manque de nourriture, le manque d’espace et la peur que nous ressentons lorsque nous entendons les sons disharmonieux, nous rends agressifs et à ce titre, les humains et les ours ont beaucoup en commun…

Pourquoi dormir, rêver, méditer. À quoi cela peut-il bien servir dans un monde ou l’activité est considérée comme primordiale?… Cela est essentiel!!! Et heureusement que nous sommes là pour maintenir cette énergie car vous faites erreurs si vous pensez que la vie est réelle. C’est elle qui est un songe et votre vie est la résultante de ce que vous avez créé dans votre Esprit! N’est-ce pas là toute une clé que nous vous donnons?! Si vous voulez transformer votre vie, vous devez d’abord la rêver car, ne vous y méprenez pas, tout est à créer. La partie prédestiné de votre existence est plutôt mince comparée à tout ce qui vous revient de droit, à créer! Dormez, dormez, dormez. Créez, créez, créez. Laissez-vous descendre dans votre inconscient, afin de maîtriser les forces de l’ombre et de la lumière, qui dansent dans vos vies. Sans ces deux contrastes, vous ne pourriez exister dans votre forme actuelle mais pourtant, la véritable vie ce situe entre ces deux polarités!

Mon confrère le lézard, est lui aussi un excellent rêveur. Moi, je rêve pendant quelques mois et lui, il le fait à longueur de journée! Je voudrais vous faire observer que plusieurs animaux sur cette terre, incarnent des forces, des énergies similaires mais le font dans des environnements différents.

Le lézard et moi ne partageons certes pas le même environnement et nos corps, nos véhicules, sont fait pour vivre à des endroits spécifiques. Il en est de même pour d’autres de mes frères animaux, tels le Condor et le rat musqué, qui diffusent un sur terre l’autre dans les airs, les qualités de vidangeur et transmuteurs par excellence!

L’important, bien sûr, est de maintenir l’équilibre dans les diverses éléments terrestres.

Mais plusieurs diront comment pouvons nous rêver et créer? Nous ne sommes pas conscients, lorsque nous dormons! C’est là que nous, les ours, pouvons vous aider, si vous le désirez bien sûr. Voici donc la clé du rêve éveillé : elle s’appelle la méditation.

La méditation est un pont entre le monde du rêve et le monde de ce que vous appelez la réalité. Lorsque l’hivers arrive, nous descendons dans un endroit noir et fermé, afin d’entrer en contact avec l’inconscient de notre mère terre et de méditer, afin de créer une nouvelle réalité. La saison hivernale est donc utilisée pour rétablir l’équilibre et guérir les blessures (multiples) subis par notre planète. Nous ne dormons pas vraiment, nous voyageons sur une onde alpha qui permet à notre corps de survivre malgré l’absence de nourriture physique. Notre nourriture, puisée dans la méditation, nous permet de faire notre travail spirituel avec un minimum de dommage sur notre corps physique!

Vos scientifiques en savent plus long sur nous qu’ils ne vous laissent penser. Cela ne vous semble-t-il pas fascinant, que nous puissions vivre aussi longtemps sans manger ou boire?…

À quoi rêvent les ours? Mais à l’été bien sûr! Car l’été représente l’héritage naturel des êtres de cette planète. C’est une saison de rivières fraîches, de fleurs odorantes, de gibiers, de plantes, de fruits délicieux et de jeux interminables. C’est la saison de l’insouciance à nouveau retrouvée et c’est la saison des nouveaux-nés. Que d’abondance!

Nous les ours savons bien l’apprécier! Notre gratitude s’inscrit dans tous nos gestes quotidiens, notre célébration de la vie qui, nous le savons bien, va s’éteindre dans les mois à venir. Ne serait-ce pas une bonne idée pour vous aussi de vivre ainsi, plus en harmonie? Bien sûr, nous savons que votre rythme est différent du nôtre mais si nous pourrions nous permettre de vous suggérer, essayez tout de même de prendre plus de temps pour rêver/méditer et par la suite, jouir de votre travail spirituelle!

Pour nous les ours, il est clair que nous créons l’été, par notre travail de transmutation hivernale. Peut-être pourriez-vous faire de même pour les problèmes qui vous accablent tant…

Lorsque nous voyons des humains approcher, nous somme toujours fascinés par la quantité de « formes pensées » d’inquiétudes et de peurs qui s’en émanent. Chers humains, vous avez de toutes évidences perdus le contrôle de vos pensées qui tournent en orbites autours de votre corps physique! Et n’allez pas vous imaginer que les pensées n’on pas d’effets, simplement parce que vous ne pouvez les voir. Elles sont parfois comme les insectes qui vous poursuivent sans relâche…

D’ailleurs, plus vous avez des pensées de peurs, plus vous attirez des insectes à vous et plus vous en serez incommodés! Les insectes sont ainsi le miroir de votre organe de pensée, totalement hors de contrôle et déstabilisée! Nous vivons aussi avec beaucoup d’insectes mais notre relation à eux est bien différente et nous vous disons ceci : apprenez à maîtriser votre organe de pensée et le peuple des insectes diminuera considérablement! Il ne restera que ce qui est nécessaire pour nourrir les êtres qui s’en nourrissent et qui sont destinés à rester sur cette planète.

Vous savez, la relaxation est aussi une clef que nous désirons partagée… Avez-vous déjà observé un Ours? Nous sommes des êtres puissants, rapides, souple, ludique; et nous sommes en perpétuelle état de relaxation. Cet état nous permet d’être très agile dans des corps assez volumineux.

La relaxation nous permet de faire tout ce que nous faisons avec plus de précisions et moins d’effort. Cet état serait définitivement un atout pour vous afin de faire face à vos multiples « soucis ».

La relaxation permet d’être dans le moment présent et de réagir adéquatement à tout ce qui se présente à vous. Elle permet aussi aux inquiétudes de se transformer; elle crée l’espace nécessaire à la transformation.

Nous les ours sommes des êtres d’espaces et de silence. C’est pourquoi nous souffrons beaucoup lorsque l’espace que nous occupons est menacée. Notre besoin d’espace physique est le reflet de notre espace intérieure. Nous sommes passés maître dans l’art du vide intérieur et c’est ce qui nous donne tant de facilité à « hiberner », comme vous dîtes.

Nous ne le dirons jamais assez : l’être humain doit apprendre à rêver sa vie avant d’essayer de la contrôler par des moyens extérieur.

Toute création, donc toute vie, passe d’abord par l’intérieur avant de s’actualiser à l’extérieur. Plus c’est confus, inconscient et chaotique en-dedans, plus l’extérieur reflètera cette état. L’inverse est aussi vrai : plus vous créerez la joie, la paix et la vision consciente de ce que vous désirez en vous, plus votre monde se transformera, par moment, sous vos yeux.

Frères humains, laissez-nous vous demander : À quoi ressemble votre été? Quand allez-vous prendre le temps de vous arrêter pour rêver, créer, transmuter?
Prenez le temps de déterminer quel est votre rythme, votre cycle. Si vous n’êtes pas sûr, vous pouvez toujours vous fier aux saisons, elles ne mentent pas…

Les prochaines années seront très importantes pour tous les êtres de cette planète et vous, frères humains, sera appelés à changer toutes les destinés car vous êtes ceux qui ont rêvés, bien inconsciemment, le chaos que beaucoup d’Êtres vivent actuellement.

Le temps est venue pour vous de prendre vos véritables responsabilités. Pas celles qui vous paralysent dans la peur et la culpabilité. Mais bien votre responsabilité de rêveur/créateur.

Nous les ours savons que nous créons, chaque année, le retour du printemps et de l’été. Nous savons que notre transmutation est vitale pour notre terre-mère car nous sommes tous UN.

Frères humains, savez-vous seulement à quel point vous êtes puissants? Il ne vous reste qu’à ouvrir votre coeur et votre esprit à cette incroyable vérité et vous pourrez transformer le rêve que vous appelez « réalité »…

Nous des ours sommes toujours là pour vous guider, en toute sécurité, à l’intérieur de vous, là où tout est possible, dans le grand vide. Nous des ours vous invitons à rêver/méditer/créer l’été que nous désirons tous/toutes au plus profond de nous.

Merci de nous avoir entendu.

http://www.communication-animal.net/


Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
http://etredelumiere.ordi-netfr.com/

"J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

« Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène

 


Page générée en 0.000146 secondes