Le temps du muguet

 

Francis Lemarque nous offre cette version française, et L’armée rouge la version originale :

Il est revenu le temps du muguet
Comme un vieil ami retrouvé
Il est revenu flâner le long des quais
Jusqu‘au banc où je t’attendais.

Et j’ai vu refleurir
L’éclat de ton sourire
Aujourd’hui plus beau que jamais…

Le temps du muguet ne dure jamais
Plus longtemps que le mois de mai
Quand tous ses bouquets déjà se sont fanés
Pour nous deux rien n‘aura changé.
Aussi belle qu‘avant
Notre chanson d‘amour
Chantera comme au premier jour

Il s’en est allé le temps du muguet
Comme un vieil ami fatigué
Pour toute une année pour
se faire oublier
En partant il nous a laissé,
Un peu de son printemps
Un peu de ses vingt ans
Pour s’aimer, pour s’aimer longtemps…

Le choeur de l’armée rouge :

© 2013, Le Jardin de Joeliah. Nétiquette : Vous pouvez partager en toute liberté en citant la source : lejardindejoeliah.com


Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
http://etredelumiere.ordi-netfr.com/

"J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

« Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène