Les répercusions des pensées sur le corps

 

« Dans un temps plus proche que vous ne le supposez, il y aura des écoles de formation pour apprendre aux élèves, entre autres, combien il est important de bien penser, car une mauvaise pensée ou une pensée qui n'est pas harmonieuse a un impact important sur votre vie et sur votre corps.

Il ne s'agit pas d'écoles de pensée telles qu'il en existe en ce moment sur votre planète, mais d'écoles totalement reliées à la spiritualité, à un niveau spirituel supérieur de celui qui est le votre actuellement. Cela n'aura rien à voir avec les religions ! Il s'agira de la connaissance de ce que sont les êtres, grâce à la pratique d'une élévation vibratoire, à la concentration et à la façon dont ils formuleront leurs pensées.

La médecine telle que vous la concevez actuellement n'existera plus parce que les êtres auront compris que toute nuisance dans leur corps physique commence dans leurs corps subtils et dans leur psychisme, qu'ensuite il y a somatisation dans leur corps de matière. C'est à la fois bien plus compliqué et bien plus facile à comprendre ; il s'agit d'un déséquilibre vibratoire qui provoque des nuisances entre le corps physique et les corps subtils.

Certaines fréquences vibratoires sont en dualité. Donc, à partir du moment où vous comprenez l'impact de votre pensée sur vos corps subtils qui, eux-mêmes ont un impact sur votre corps physique, vous n'aurez plus besoin de médecin, vous saurez vous harmoniser vous-même. Il ne sera plus question de soins, il ne sera plus question de "maladie" - mot que nous n'aimons pas prononcer - car vous aurez évolué, car vous aurez compris qui vous êtes, ce que vous êtes et ce que vous êtes capable de faire.

Vous portez constamment votre attention sur votre corps physique parce que c'est lui que vous voyez, que vous touchez, qui répond parfois, par la douleur et par la dysharmonie, à vos incohérences et à vos pensées inférieures.

Vous êtes essentiellement vibration, et votre corps physique est la finalité de tous vos corps énergétiques ; il sert essentiellement à vivre des expériences matérielles dans une vibration relativement basse, ou même basse par rapport à la fréquence vibratoire de vos corps énergétiques.

Votre corps physique a sa propre fréquence vibratoire. Vos douze corps énergétiques ont leur propre fréquence vibratoire. Imaginez que de tous ces corps émane un son, un son harmonieux comme dans un orchestre, un son qui vous permet d'être en parfaite santé, qui vous permet d'avoir une vie plus longue, et aui vous permettra d'avoir, dans le futur, une vie cent fois, mille fois plus longue que votre toute petite vie terrestre.

Votre propre orchestre génère parfois des sons dissonants, car des fausses notes perturbent l'ensemble. C'est comme si, dans un orchestre, un musicien ne respectait pas sa partition, qu'il joue une musique en dysharmonie totale avec l'orchestre. À ce moment-là, tout l'orchestre est perturbé par ces fausses notres. Il peut s'arrêter parce qu'il ne supporte pas ce que le son disharmonieux a provoqué sur ses douze corps subtils et sur sa matière.

Vous comprendrez la façon dont vous fonctionnez quand vous aurez toujours en mémoire que vos pensées affectent vos corps énergétiques.

Essayez de comprendre que vos douze corps subtils font partie de votre corps physique, tout comme vous faites partie de ces douze corps. En fait, vous êtes immense !

Donc, lorsque vous êtes en dysharmonie avec vous-même, surtout au niveau de vos pensées et de votre psychisme, ce sont surtout les premiers corps subtils, ceux qui sont le plus près de votre corps physique, qui sont les plus affectés. Il y a répercussion sur les autres corps.

Pour retrouver l'harmonie, soit l'orchestre élimine le mauvais concertiste, soit il lui demande de jouer les notse justes afin que l'orchestre puisse jouer en parfaite harmonie.

Que se passe-t-il dans ce cas-là ? Les êtres dont le corps est en dysharmonie commencent par aller voir un médecin, ce dernier prescrit un traitement – valable ou non, nous ne sommes pas là pour statuer sur votre médecine – qui n'aura pas toujours le résultat attendu.

Alors, les premiers corps subtils qui, eux, ressentent profondément la dysharmonie vibratoire du corps de matière, vont essayer de la rectifier par eux-mêmes. Ils n'y arriveront cependant que si la pensée de l'être accompagne cette rectification. Si la pensée continue à nourrir le corps de matière d'une fréquence inférieure, les corps subtils n'arriveront pas à et, à ce moment-là, quelque chose de beaucoup plus grave atteindra le corps de matière, le corps physique. Cela générera parfois des dysharmonies (nous n'utilisons pas le mot « maladies ») qui peuvent aller jusqu'à la destruction du corps.

Cet enseignement sera donné dans le futur ; ce sera un enseignement qui apprendra aux êtres à bien penser, à bien se rendre compte du pouvoir de guérison qu'ils ont sur eux-mêmes. Ils n'auront pas à aller voir un thérapeute ou un médecin, ils seront leur propre médecin.

Pour cela, il faut les êtres aient acquis une certaine connaissance, la connaissance essentielle est que tout est vibration, que vous êtes essentiellement énergie et vibrations. Energie, vibration, Energie, vibration…. Nous vous le répéterons dix fois, vingt fois, mille fois afin que vous puissiez le comprendre.

Si vous aviez la capacité de voir la fréquence vibratoire de votre corps, de voir ce qu'est réellement votre corps, (vous ne possédez pas les outils nécessaires), vous pourriez finalement vous rendre compte que votre corps de matière n'a aucune réalité, aucune densité !

Que font les êtres qui ont le don de bilocation ? Ils ont compris le processus : ils élèvent leur corps de matière à une certaine fréquence vibratoire, et ensuite ils peuvent être invisibles ; ils peuvent également se reconstruire par la pensée. Ils ont tous pouvoirs sur leur corps de matière et sa fréquence vibratoire  car ils ont connaissance de ce qu'ils sont réellement.

Tant que baserez votre conscience sur ce que vous êtes, sur votre corps de matière, sur tous les problémes de ce corps de matière, tant que vous n'aurez pas compris que vous êtes un tout, que vous êtes une vibration, une énergie, que votre corps de matière possède sa propre fréquence vibratoire, sa propre énergie, et que vous pouvez avoir un impact énorme sur vous, vous serez toujours un peu en dualité avec vous-même et un peu en dysharmonie.

Dans l'enseignement que nous continuerons à vous donner, nous essaierons, petit à petit, de vous apprendre à mieux gérer ce que vous êtes. Aujourd'hui, nous ébauchons simplement ce sujet parce qu'il est nouveau.

Nous désirons vous faire comprendre ce que vous êtes, ce que vous allez devenir, et les immenses possibilités qui sont données à l'humain. Encore une fois, l'humain vit dans cette dimension, aveugle à lui-même et à ceux qui l'entourent...

L'humain vit avec des concepts qui sont faussés dès sa naissance, en raison de l'éducation qu'il a reçue et qu'ont reçue ses parents. Les bases de départ sont faussées, elles ne sont pas ce qu'elles devraient être. Alors, pendant toute sa vie, il vit sur des ces bases fausses, il ne sait pas ce qu'il est réellement et il n'a pas connaissance de ses capacités.

Une de ces fausses bases est de dire à un enfant, comme on vous l'a dit, qu'il deviendra un vieillard et qu'il mourra. À partir de ce moment-là il y a acceptation du vieillissement, parce qu'on vous a dit : " c'est obligatoire ! Le corps s'use, le corps vieillit ! Il y a l'enfance, l'adolescence, la maturité et la vieillesse".

Ce n'est pas ainsi que cela devrait se passer ! Il y a naissance de l'être, son enfance (qui devrait être beaucoup plus courte), puis son épanouissement qui pourrait durer des centaines, voire des milliers d'années.

C'est donc toute une éducation qui est à refaire ! À partir du moment où vous aurez intégré ce concept nouveau, il n'y aura plus de personnes âgées, il n'y aura plus de personnes en dysharmonie, il y aura l'harmonie dans les corps, il y aura la jeunesse éternelle !

Vous allez dire : "c'est un beau rêve, c'est de l'illusion, ce que vous décrivez est bien beau mais ce ne sera pas pour nous ».

Nous vous affirmons que vous pouvez régénérer vos corps et vos cellules ; vous pouvez refuser les dysharmonies ; vous pouvez aimer ce que vous êtes ; vous pouvez avoir une confiance totale en vous-même et en vos capacités, sans avoir besoin de recourir à un thérapeute Vous êtes comme un oiseau qui doit s'envoler de son nid et qui devra ensuite voler de ses propres ailes.

Petit à petit, avec les nouvelles fréquences vibratoires et avec le réveil des consciences, beaucoup de choses se placeront en vous. Vous ressentirez de plus vos corps énergétiques, vos corps subtils. Au début, chacun les ressentira à sa manière. Ils vous feront signe, ils vous diront : « j'existe, je fais partie de l'orchestre, et toi, qui est la base de la matière dense, évite de faire des fausses notes parce que la vibration qui en émane perturbe l'orchestre ».

Il n'est pas facile pour vous, êtres humains , d'adopter de nouveaux concepts, parce que depuis des centaines, voire des milliers d'années, il y a formatage par rapport à ce qu'est l'humain, par rapport à ce qu'il vient faire sur Terre, par rapport à son voyage d'études. En définitive, tout peut être différent, même sur ce monde !

Vous êtes sur un monde de dualité profonde. Cette dualité existe déjà en vous ; ce qui va peut être vous étonner, c'est qu'elle commence justement avec la fréquence vibratoire de votre corps et les fréquences supérieures vibratoires de vos corps subtils, de vos corps énergétiques. Il y a dualité entre les fréquences vibratoires, l'harmonie n'est pas encore parfaite, ce qui occasionne des difficultés dans votre existence.

Si vous aviez confiance en votre capacité de pouvoir régénérer vos cellules en permanence, que vous pouvez donner à votre corps de matière un souffle nouveau, une vibration nouvelle, tout serait bien différent pour vous ! Vous n'auriez plus besoin de thérapies et vous seriez de nouveau des êtres en parfaite harmonie, en parfaite santé, des êtres totalement capables d'aimer et d'offrir cet Amour à eux-mêmes et à la Vie.

Nous vous reparlerons de ce sujet sous un angle différent, mais nous voudrions ajouter ceci :

Lorsque vous êtes dans des difficultés, qu'il s'agisse de souffrance psychologique, affective ou physique, essayez de parler à votre corps, à cette matière que vous touchez mais qui, finalement, n'a pas la consistance que vous croyez ! Essayez de dire à votre corps que vous allez l'aider afin qu'il ne fasse pas de fausse note et que tout aille parfaitement bien pour lui, pour votre mental, votre psychisme ou vos pensées. Petit à petit vous y arriverez !

Commencez à lui parler ! Commencez même à demander à vos cellules de rectifier ce qui n'est pas parfait dans telle ou telle partie de votre corps. À ce moment-là, faites appel à vos douze corps et surtout à celui qui est le plus élevé. Demandez de l'aide à votre douzième corps énergétique – qui peut d'ailleurs correspondre d'ailleurs à l'âme-mère. Au travers des onze autres corps, l'âme-mère enverra au petit corps de matière qui est le vôtre la force, l'Amour, la confiance, la santé parfaite bien évidemment, et tout ce que vous souhaitez.

Alors émanera de ce magnifique Corps de Lumière – qui fait partie du douzième corps, le plus puissant dans l'Amour –, une énergie toute douce et toute fine qui traversera les onze autres corps subtils et atteindra votre corps de matière. Cette énergie s'appelle essentiellement "Amour".

Ce que nous venons de dire peut vous paraître un peu étrange mais, plus vous évoluerez, plus vous comprendrez.

Le « revers de la médaille » est que vous serez plus vulnérable dans la vie de la matière lorsque vous serez totalement en harmonie avec vos corps subtils, vos corps énergétiques. Vous pourrez pallier à cela en prenant plus de hauteur par rapport à la vie. Alors vous serez hors d'atteinte de toute souffrance venant de l'extérieur.

Petit à petit, vous ressentirez ce que nous vous disons. Aujourd'hui, nous faisons juste une petite ouverture sur "autre chose", une autre façon de penser, d'Aimer, d'agir, et tout simplement d'être.»

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

    Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
    http://etredelumiere.ordi-netfr.com/

    "J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
    mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
    Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
    Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

    « Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène

     


Page générée en 0.000113 secondes