Lorsque vous aurez compris...

 

Lorsque vous aurez compris ce qu'est réellement la Création,

Lorsque vous aurez compris que certaines parties de vous-même sont dans l'univers et œuvrent dans l'univers,

Lorsque vous aurez compris que vous n'êtes pas une petite personnalité humaine vivant dans la peur, dans la souffrance et dans le doute,

Lorsque vous aurez compris l'immense importance que vous avez,
Lorsque vous aurez compris que votre petite personnalité humaine est une infime partie de ce que vous êtes réellement,

Lorsque vous aurez compris que dans une future dimension vous fusionnerez avec plusieurs de vos multidimensionnalités et que votre champ d'action sera mille fois supérieur à celui qui est le vôtre dans cette petite existence,

Lorsque vous aurez compris qu'il faut, même dans cette existence, vous dégager le plus possible de votre humanité pour atteindre votre divinité...

…vous aurez franchi beaucoup de marches.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

    Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
    http://etredelumiere.ordi-netfr.com/

    "J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
    mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
    Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
    Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

    « Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène

     


Page générée en 0.000172 secondes