Soyez des enfants de la Terre

 

Pamela Kribbe canalise Jeshua

Chers amis,

Je suis Jeshua. Je suis ici pour vous aider à vous reconnecter avec la partie la plus profonde de votre être, avec le Christ en vous ou votre soi-Christique. Depuis longtemps vous m’avez admiré, tel un maitre ou un enseignant qui indique le chemin, mais je suis ici aujourd’hui pour vous transmettre le flambeau. Je suis heureux d’être parmi vous, entre amis, en famille de coeur. Vous m’êtes chers, je vous aime.

Vous êtes nés dans une réalité qui s’est progressivement déconnectée de la Réalité. Au cours du temps, la connexion au divin, à votre essence, à votre âme, s’est perdue. Cette rupture s’est institutionnalisée au sein de la société, dans l’éducation, dans les approches thérapeutiques, dans la médecine.  Ce manque de connexion avec votre propre âme est ce qui vous vide et vous peine le plus. Mais je suis ici pour vous aider à retrouver ce lien, à croire à nouveau en ce que vous êtes réellement et à en éprouver de la joie. Prenez un instant pour vous reconnecter avec la fontaine éclatante de lumière qui vit en vous, dans tout votre être terrestre : votre corps, votre esprit et votre coeur. Je vous invite à vous joindre à moi, et à revivre cette sensation.

Ressentez tout d'abord le sol sous vos pieds, ressentez l'énergie de la Terre Mère. Observez la richesse et l'incroyable beauté de la nature et des êtres vivants ; ils font partie de vous. Le royaume des plantes, des animaux et des êtres humains ont besoin de se réunir en un tout uni, à s'enrichir et à se soutenir. Retrouvez dès maintenant cette connexion avec votre demeure, la Terre : ressentez bien l'énergie sous vos pieds, et laissez-la monter en vous. C’est l’énergie de la Terre vivante. Elle vous accueille ici, elle vous embrasse tel un être cher. Elle souhaite vous entourer et vous soutenir, votre corps comme votre esprit. Elle voudrait que vous soyez conscient que vous êtes un enfant de la Terre.

Prenons l’exemple de l'innocence de la nature. Les animaux et les plantes vivent dans une conscience intemporelle. Pour cette raison ils sont en mesure de savourer le moment présent, la vitalité et le courant de la vie qui les traverse. Cependant, pour vous cet état tout naturel n'est plus quelque-chose d'acquis. Mais laissez-le vous traverser à nouveau un instant, et ressentez-le au plus profond de votre être : « Je vis ! » Quoi que cela représente pour vous, quel qu'en soit le but ; « Je vis ! »  Goûtez à nouveau la liberté, l'éclat de la vie. La vie ne cherche rien, elle est, tout simplement, et elle est en mouvement constant, en évolution perpétuelle. Permettez à cette énergie étincelante de monter dans le bassin et jusqu'à l'abdomen. Voyez si vous parvenez à respirer dans cette partie de votre corps, afin de vous connecter consciemment au courant d'énergie de la Terre.

Vous êtes les enfants de la Terre. Sans cette conscience vous ne pourrez rien changer ni rien vivre véritablement. Avec la tête et l'intellect vous pouvez analyser, théoriser et appliquer des concepts mais cela ne vous apportera aucune véritable force ou longévité si vous ne collaborez pas avec le courant dynamique de la vie naturelle elle-même. Alors accueillez cette énergie qui est présente dans votre abdomen, votre ventre, accueillez en vous cette vie qui peut être si imprévisible et parfois sembler avoir sa volonté propre.

Vos émotions et vos sentiments appartiennent également à cette vie. Ouvrons maintenant la connexion au niveau du coeur afin de les accueillir. Si vos sentiments et vos émotions vous font peur, c'est parce que l'on vous a appris à les maîtriser avec le mental. Il y a néanmoins un désir qui vit en vous, un élan brut, une soif de liberté, de vraie liberté, et pour vous qui vivez sur Terre il n'y a rien de plus naturel que ce désir. Mais à force de vivre avec toutes les limitations imposées par le monde humain dans son état de déconnexion, vous cessez de faire confiance à votre désir de liberté et à votre propre sensibilité. Vous cessez d'y croire, et par conséquent il vous est à peine possible de rester présent dans votre abdomen et vous avez parfois l'impression que votre coeur est un étranger.

Accueillir le fait d'être un humain qui fait partie de la nature, et ainsi d'habiter pleinement votre coeur et votre abdomen représente votre plus grand défi dans cette vie. Mais c'est justement ce qui vous permettra d'amener la lumière sur Terre. Lorsqu'un nombre suffisant de personnes manifesteront leur énergie de cette façon, c'est à dire en devenant des êtres humains dont le coeur est ouvert et l'ancrage est bien en place au niveau de l'abdomen, les vieux systèmes de pouvoir, de peur et de corruption finiront par s'effondrer.

Il arrivera un moment ou il n'y aura plus de quoi soutenir ces systèmes; la lumière sera trop présente et ils pourront plus tenir. Ce changement doit venir de votre être tout entier, il ne peut pas s'imposer par le mental uniquement. La véritable transformation ne peut se produire qu’à partir d'une connexion vivante avec votre être terrestre.

J'aimerais maintenant vous aider à guérir la connexion avec votre essence vivante de manière plus directe. Le meilleur exemple de vitalité, de naturel et d'innocence est celui d'un enfant qui n'a pas encore été conditionné par la société ou l'éducation. Vous avez été un tel enfant sur Terre ; un enfant sensible, doté d’une conscience particulière. Vous êtes né avec une certaine sagesse intérieure et une sensibilité au niveau du cœur et ces choses étaient toutes naturelles pour vous, mais pas forcément pour votre entourage. Vos parents vivaient avec beaucoup de peurs et de pensées limitantes qui venaient de leur passé, et cela vous a affecté au cours de votre enfance. Tel a été votre première image du monde des  humains : un monde de peur, de confusion et d’obscurité, et peu de connexion avec la qualité unique de l’âme.

Prenez un moment pour vous tourner vers cet enfant à l’intérieur de vous. Percevez, si vous le pouvez, ce sentiment de confusion sur son visage. Ressentez à nouveau en vous ce que c’était d’être cet enfant dans toute sa pureté, lorsqu’il était encore réellement connecté à son cœur et à son ventre, à cet époque où il était véritablement un enfant de la Terre et il se vivait comme tel.

Remarquez quelle énergie autour de vous - peut-être celle de votre père ou de votre mère - vous a le plus affecté, en termes de vous faire perdre le contact avec votre âme. Il n’est pas question ici de blâme ou de reproches, seulement de prendre note, tel un simple fait : « Dans quelles circonstances et de quelle manière ai-je perdu la connexion avec mon âme ? Qu’est-ce qui m’a vidé de ma force vitale ? »

La famille de naissance est l’une des sources principales de confusion dans votre vie d’être d’humain, la raison de ce voile qui tombe entre vous et votre propre âme ou votre essence authentique. Jeune enfant, vous étiez profondément attache à vos parents ; vous ne perceviez même pas la frontière entre vous et eux. Mais ce manque de différentiation vous rendait particulièrement vulnérable aux influences de votre famille de sang qui étaient basées sur la peur. Ces peurs étaient souvent inconscientes mais elles vous ont néanmoins profondément marqué à cause de ce  manque de frontières bien établies.

À partir du moment où vous accueillez cet enfant intérieur avec toutes les peines qu’il a vécues, et que vous le voyez clairement, sachez que vous avez la possibilité de le serrer bien fort en votre cœur et de votre propre pouvoir, pour ainsi dire. Vous pouvez ramener l’enfant perdu au Foyer. Voyez si vous êtes en mesure de le visualiser face à vous en cet instant, de trouver en vous cet enfant perdu qui a besoin de vous, de votre cœur, votre sagesse intérieure et votre ancrage solide. Invitez-le à prendre sa place en votre ventre, et à y trouver une tranquillité et un ancrage pour lui-même. Revenez ainsi à vous-même et rentrez au Foyer, en accueillant vos parts d’ombre, car l’obscurité n’est pas réelle. Vous étiez simplement désorienté, vous avez commencé à douter de vous et de la fontaine de lumière que vous êtes. Il est maintenant l’heure de vous réveiller et de permettre à cette lumière de rayonner à nouveau.

L’âme de la Terre vous appelle. Elle veut œuvrer avec vous pour créer une énergie nouvelle, une vague de renouveau sur la planète. Vous êtes des artisans de lumière. Vos âmes ont entendu l’appel au changement, non seulement en vous-mêmes mais également dans les royaumes naturels de la Terre et au cœur de l’humanité elle-même. Il y a beaucoup de douleur et de souffrance dans le monde et parfois vous vous sentez impuissants pour apporter quelque changement que ce soit. Pourtant vous êtes un rayon de lumière dans ce monde,soyez-en certain. Savourer votre ouverture de cœur, votre belle ouverture en tant que personne : Ressentez-la à nouveau ! 

Beaucoup d’entre vous ont parcouru un long chemin de travail intérieur, parfois depuis des années, pour certains depuis des décennies. Vous avez passé du temps à oser regarder les parties sombres en vous, à explorer vos peurs et vos croyances limitantes. Vous vous êtes  libérés de nombreux fardeaux, et pourtant lorsque je contemple le groupe d’artisans de lumière rassemblés sur Terre aujourd’hui, je constate que leur plus grande peur ou doute concerne le fait de s’exprimer dans le monde. Vous êtes devenu libres au niveau intérieur et vous avez fait des avancées considérables, vous avez osé être très honnêtes avec vous-mêmes. Mais lorsqu’il s’agit de rayonner toute cette lumière et cette conscience autour de vous, vous ressentez de grandes résistances à l’intérieur, avant tout la peur. Vous portez encore des craintes vis-à-vis du fait de transgresser les normes, d’affirmer votre différence, vous avez peur d’être rejetés ou punis si vous osez être vraiment vous-même. Ces peurs remontent à des époques anciennes, parfois même de vies passées. 

Je voudrais affirmer encore qu’aujourd’hui vous avez votre place dans le monde. Vous pouvez désormais montrer votre âme et votre lumière au monde extérieur, c’est d’ailleurs la seule chose qui vous rendra réellement heureux. Vous avez tant progressé intérieurement en termes de votre croissance personnelle, que vous ne pouvez plus vous contentez seulement de votre développement intérieur et de votre ouverture de conscience.  Il existe un désir profond en vous d’affirmer votre lumière et de la rendre visible. Cela représente la prochaine étape sur votre chemin de conscience, car elle génère en vous des peurs. Elle appelle au courage d’oser être complètement authentique dans ce monde : mais sachez que c’est possible. 

Je vous invite maintenant à regarder votre vie quotidienne de façon globale et à percevoir les endroits où vous retenez votre propre puissance ou que vous étouffez votre lumière, soit dans votre vie professionnelle, dans vos relations personnelles ou au sein de votre famille. Laissez venir spontanément des images où impressions qui vous peuvent vous indiquer la partie de votre vie ou vous ne montrez pas votre vraie nature.  Il se peut que vous ressentiez une certaine anxiété ou limitation lorsque vous songez à le faire. Mais n’oubliez pas que votre vraie nature est celle d’un être terrestre plein de vie et de joie, naturellement créatif. Ressentez dans votre corps cet être véritable. Où se sent-il limité ?

Posez-vous maintenant cette question : quel serait le prochain pas que vous puissiez faire ; un pas concret. C’est-à-dire quelque chose de visible, de tangible, qui vous permettra de créer une ouverture et devenir plus visible et présent dans ce monde. Serait-ce peut-être une émotion que vous allez exprimer davantage a quelqu’un d’autre, ou quelque chose que vous souhaitez vous offrir, que vous n’aviez jamais osé vous accorder auparavant par une sorte de fausse modestie.

Peut-être un projet que vous gardiez pour plus tard mais que vous n’avez toujours pas concrétisé. Autorisez-vous à faire ce pas et ressentez la joie qui surgit en vous à l’idée de vivre cette liberté et cet élan vivant.

Voilà la prochaine étape pour vous : être fier de qui vous êtes dans ce monde. Soyez un professeur, un pionnier, cessez de vous cacher. Affirmez-vous, même si cela crée des remous, mais ressentez bien que vous le faites dans la conscience et l’amour. Vous n’avez pas à rendre le monde meilleur. Vous n’avez pas besoin d’être excessivement ambitieux ou véhément pour vous affirmer dans le monde extérieur. Il s’agit plutôt de laisser circuler le courant naturel de votre essence, comme le font les arbres ou les animaux, qui sont, tout simplement.

Je vous salue tous, de tout cœur, et je vous invite à ressentir notre énergie collective, notre amitié. Nous sommes des égaux, nous sommes tous connectes.

Merci, profondément.

Jeshua 

©Pamela Kribbe

Traduction Kathleen Bentley

©Pamela Kribbe

Source :www.jeshua.net/fr


Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
http://etredelumiere.ordi-netfr.com/

"J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

« Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène

 


Page générée en 0.000114 secondes