Apprendre à se nourrir d'amour !

 

L'amour est tout ce qui nous anime. La plus pure intention est toujours réalisée. Laissez-vous nourrir d'amour par la Mère divine samedi et vivez dans le moment présent dans l'amour divin miséricordieux de Marie et du coeur des Mères Mara, Mère Nada et Mère Vénus Kumara. Aujourd'hui, en ce nouveau cycle qui commence, demandez leur en union avec votre Présence divine christique solaire de vous nourrir d'amour.

Vendredi et samedi sont deux journées particulières où l'on demande d'être nourri-e intérieurement pour pouvoir nourrir notre âme et nos extensions d'âmes, notre enfant intérieur, notre mental, notre conscience, nos corps d'Amour divin universel. Si nous avons tendance à nourrir les autres et de nous oublier, c'est le temps de retourner à soi et activer cette habilité qui est en nous. Nous pouvons en profiter pour guérir toutes les parties non aimées de notre être, notre relation avec notre mère et nos soeurs (s'il y a lieu) et tous les aspects de nous qui avons de la difficulté à recevoir des autres et d'être aimé.

Voici les deux mantras en langage de lumière que nous pouvons chanter toute la journée :

AMA MI A : je m'aime et je me laisse aimer. Ce mantra active un élixir d'amour de la Présence divine en nous qui va s'imprégner dans toutes nos cellules, nos chakras, nos corps, notre aura et va embaumer d'un parfum léger tout notre être.

LA KU RA MA KI NA : c'est un mantra de mon amie Qala Sri Ama Phoenix d'Australie qui appelle le rayon de la Mère Divine qui nourri toutes les dimensions de notre être. Sa signification veut dire : Je me permets d'être soutenu par la Mère divine. Je suis rempli du rayon de la Mère que JE SUIS. Cela veut dire que la Mère divine qui est en nous au coeur de notre Présence divine est activée par ce rayon. Ce rayon nous assiste à embrasser notre rôle de mère dans notre vie, à nous nourrir d'amour afin de pouvoir nourrir d'amour à notre tour les autres. Mère au sens personnel et au sens large, mère au sens figuré.

L'exercice qui m'a été donné ce matin est de se placer dans un Soleil d'amour dans notre espace sacré du coeur en invitant Maître Sananda, Maître Maitreya, Maître Sanat Kumara, Maître Zéon, l'archange Michael, l'archange Haniel, Maître St-Germain et les mères divines de l'univers pour nous aider et supporter. Nous appelons notre âme, nos extensions d'âmes, notre enfant intérieur, bref, tous les aspects de nous, masculins et féminins, de tous les temps, espaces et dimensions à s'unir à nous dans ce coeur sacré de notre Présence divine qui est formé à l'intérieur de ce soleil. Et nous disons à l'unisson :

Je libère tout jugement porter contre nous et je reconnais notre divinité. Je suis l'Amour, je suis l'âme, je suis la Monade, je suis la Lumière, je suis la Beauté, JE SUIS CE QUE JE SUIS. JE SUIS la Présence divine sur terre en action.

Dites le autant de fois que vous voulez dans cet espace et essayer de rester tout au long de votre journée dans ce coeur au sein de ce soleil d'amour.

À l'approche de la Pleine lune, les Mères divines de tous les plans se feront plus présentes. Elles vous aideront à vous remettre dans votre unicité, dans votre Lumière et de reconnaître cette lumière au-delà de votre humanité. Soyez attentif et passez un excellent week-end.

Jacqueline Qui'Ama Célestine Jophiel

Source : http://www.angelicagaia.com

Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
https://etredelumiere.ordi-netfr.com/

"J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

« Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène

 


Page générée en 0,1435 s