Lorsque le fardeau est trop lourd...

 

«... Faites un lâcher prise total et parlez à la Source, à Dieu. Dites-lui : « J'accepte et je me libère d'un fardeau que je ne peux plus porter. Je vous offre ce fardeau car pour moi il est trop lourd ».

Vous verrez qu'à s'offrir à Dieu, à la Source, à lui offrir vos difficultés, vous transformerez beaucoup de choses en vous. Cela vous permettra déjà d'accepter, de lâcher prise, et vous accueillerez votre  vie avec tout ce que cela représente. Au lieu de vous révolter  contre ce que vous vivez, contre vos difficultés, vos souffrances et vos regrets, essayez d'intégrer le plus possible les énergies de joie, de confiance, de foi et d'Amour.

N'oubliez pas que l'Amour est la clé pour chacun de vous et que l'Amour est tout simplement la clé de la vie.

Nous comprenons cependant que la vie est difficile pendant cette immense transformation, cette immense transition. Vous vivez une renaissance qui fait que vous laissez vos anciens schémas et vos anciennes énergies. Tout ce que vous avez construit de vie en vie doit être abandonné. Vous devez devenir des êtres neufs qui doivent être capables d'intégrer les nouvelles énergies. Vous devez être capables de laisser l'habit du vieil homme pour revêtir et intégrer votre manteau de Lumière.

Vous êtes sans arrêt rattrapés et happés par les énergies de la troisième dimension. Faire l'expérience d'un recul momentané et revenir en troisième dimension n'est pas grave, mais il ne faut surtout pas y rester, vous y complaire. Vous pouvez faire un petit saut vos anciens schémas, dans votre ancienne façon d'être, mais vous devez vous en extraire le plus rapidement possible en ayant toujours un regard de compassion, d'Amour et de respect sur vous-mêmes.

Il faut donc penser différemment, vivre différemment,  intégrer davantage les énergies de paix, de Joie et d'Amour et vous abandonner à Dieu, à l'univers. Vous verrez à quel point votre vie changera.

Parlez aussi à votre Christ intérieur, et offrez-lui votre fardeau comme vous l'offrez à la Source. Dites-lui : "Christ qui est en moi, je t'offre mon fardeau afin qu'il disparaisse rapidement. Moi je ne peux rien, toi du peux tout ! Je t'offre ma souffrance tout comme je l'offre à la Source, et te t'offre aussi tout ce qui me perturbe, tout ce qui me freine".

Offrir votre souffrance est aussi un acte d'humilité. Les êtres humains veulent toujours tout gérer, parce qu'ils se disent : « je suis fort, je peux, donc je n'ai pas besoin de demander de l'aide ». Pourtant demander de l'aide est faire preuve d'humilité. Vous avez tous besoin les uns des autres, vous avez besoin de nous, nous faisons tous partie de la vie, nous sommes tous interconnectés.

Si l'un de vous a besoin d'aide, accourez pour la lui offrir ! Si vous, humains, avez besoin d'aide, nous faisons tout ce que nous pouvons pour vous l'offrir. Parfois elle est efficace, parfois elle l'est moins, car vous vous fermez souvent à l'aide qui vous est offerte.

Ayez simplement conscience de cela, offrez votre fardeau et acceptez l'aide qui vous est offerte, qu'elle soit humaine ou non humaine. Cela allègera votre vie à tous les niveaux et vous permettra d'avancer plus vite ».

 Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  https://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

    Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
    https://etredelumiere.ordi-netfr.com/

    "J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
    mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
    Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
    Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

    « Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène

     


Page générée en 0,0117 s