Recharger la pile à tout prix

 

Par Deniz Adem. Quel est notre but ultime dans la vie ? Être heureux.

La recherche du bonheur, voilà ce qui nous motive, ce qui nous pousse à vivre et à avancer. Nous voulons tous des instants où on se sent bien, des moments de plaisir, la manifestation de nos désirs, nous voulons que ce que nous considérons comme agréable arrive constamment, et que ce que nous n’aimons pas soit toujours évité, aussi bien pour les personnes que les situations.

Nous avons tous ceci en commun : la recherche de la sensation de bien-être. Mais pourquoi recherchons-nous à tout prix ce bonheur ? Parce que c’est notre état naturel qui est imprimé en nous, et nous voulons retourner par instinct à cet état d’origine : c’est notre véritable nature.
Le voile de l’oubli a fait que nous pensons être coupés de la Source, ou pire, que nous ignorons celle-ci.

C’est ce Moi Supérieur, cet Esprit, cette
Présence Divine qui devrait normalement nous inonder de bonheur par son énergie d’Amour. Car voilà, c’est ça l’Amour, c’est se sentir bien, heureux, dans la joie avec nous-mêmes et tout ce qui nous entoure simplement en observant, en « étant » : c’est se sentir en harmonie, uni à Tout sans y être attaché (dépendant).

Mais cette Source d’Amour est coupée, et nous ressentons un vide au lieu de la plénitude : c’est comme si nous avions une pile quasiment à plat qu’il faut recharger à tout prix. Une pile qui stockerait l’énergie d’Amour qui nous maintiendrait alors dans un état de joie, d’harmonie, de paix, d’abondance.

Alors, comment recharger cette pile ? Comme la Source (le générateur interne naturel) est déconnectée, eh bien on va aller chercher inconsciemment l’énergie à l’extérieur. Pour cela, nos chakras inférieurs (via l’égo) vont se brancher comme des prises sur les autres pour aller puiser le peu d’énergie qu’ils ont. Nous sommes des vampires d’énergie !

Les techniques de pompage d’énergie sont très diverses : si la quête du bonheur est ce qui nous unit, par contre chacun a son propre chemin pour y parvenir, fonction de l’état de ses chakras. Ces méthodes sont abondement décrites dans la littérature, et elles ont ceci en commun : mettre l’autre personne dans un état de dépendance vis-à-vis de nous pour créer de l’attention, pour qu’elle soit obligée d’avoir des pensées et des émotions (peu importe le type) dirigées vers nous, dont nous allons nous « nourrir ».

Voici quelques exemples de techniques pour y parvenir :

- essayer de conformer l’autre à ses désirs, de le changer, ce qui est le propre de « l’amour » conditionnel : je vais te faire sentir tellement mal que tu seras obligé(e) de m’obéir
- la recherche du pouvoir : argent, politique, sexe, domination par la force ou psychologique
- se différencier des autres (race, sexe, culture…) pour créer des rapports de force
- rechercher l’attention des autres : cela peut aller de la flatterie à l’insulte, se plaindre, et même jusqu’à créer une maladie dans notre corps
- se mettre en avant par la connaissance, les dons, l’excentricité, la vantardise…
- soif de reconnaissance, d’admiration, de gloire, de succès, de popularité…

Et c’est aussi vrai pour les choses, comme l’accumulation des biens matériels. Il y a beaucoup des techniques, nous sommes « maîtres » en la matière ! Seulement voilà, toutes ces énergies extérieures ne peuvent recharger la pile, elles passent à travers et ne nous procurent que de très brefs instants de contentement. Nous sommes alors en état de manque, et nous en voulons toujours plus, nous ne somme jamais satisfaits. L’ego n’est jamais rassasié….et on recherche de plus en plus vers l’extérieur pour se recharger, mais ça ne marche pas, on ressent toujours ce vide. Les chakras inférieurs ne permettent pas de stocker de l’énergie d’Amour dans la pile !

Le seul moyen de recharger la pile est de le faire par l’énergie interne, celle de la Source.
C’est un choix à faire : se défaire de l’emprise de l’ego, et se reconnecter à notre Présence Divine. Cette reconnexion par le cœur est graduelle, et commence par la reconnaissance de notre origine divine, ce qui demande la foi (croyance intuitive en l’invisible). Il suffit alors de lui parler et de lui demander de l’aide : tout le reste suit au rythme qui nous est propre. Cette petite flamme (qui correspond au minimum résiduel de la pile), va alors commencer à grandir, les chakras inférieurs vont s’équilibrer, et les chakras supérieurs vont commencer à se développer.
Il va alors se passer un miracle : l’Amour de Soi va grandir ! Ce qui veut dire : la pile va enfin pouvoir stocker de l’énergie d’Amour. Et alors, plus besoin d’aller voler l’énergie aux autres, on en a assez nous-mêmes ! Cette sensation interne de bien-être grandissante nous permet ainsi de couper les liens de dépendance énergétique avec les autres, et d’enfin être heureux, en tant qu’observateur détaché du miracle de la Vie.
Quel bonheur pour soi et les pour autres !
Deniz Adem

(message tiré de l’ancien site amourdelumiere.fr)

© 2014, Le Jardin de Joeliah. Nétiquette : Laissez pousser les plants quelques jours puis partagez en toute liberté en citant la source : lejardindejoeliah.com


Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
https://etredelumiere.ordi-netfr.com/

"J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

« Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène

 

Messages des Etres de Lumière 2020

  • AMANDA LORENCE – Montreurs de chemin: arrivée d’énergies de Février
  • Il va vous être nécessaire d’aller de l’avant, uniquement de l’avant….
  • Demain !
  • Tout va changer !
  • Aider le Monde Chaque Jour
  • Un très grand rôle à jouer
  • NICKY HAMID – Rompre avec les Habitudes de Vie dans la Dualité
  • L'arbre de vie
  • Le temps : une ressource non renouvelable
  • Provisions alimentaires et réserves d'eau
  • Que l’Amour soit !
  • LEE HARRIS – PRÉVISIONS ÉNERGÉTIQUES DE FEVRIER 2021
  • Comprendre vos peurs et les dépasser
  • Appel à l’aide de notre planète
  • Vous ignorez encore la puissance de votre capacité de Créateur
  • Les Travailleurs de Lumière sont protégés
  • Prévisions Énergétiques de Février 2021 : Retour à la Légèreté
  • Défricher le champ intérieur
  • Aimer l'Invisible jusqu'à ce qu'il devienne Réalité
  • Commencement, apogée et chute des civilisations
  • Qu’est ce Plan Céleste de Lumière ?
  • La peur serait- elle victorieuse?
  • Lorsque le fardeau est trop lourd...
  • L'échec n'est ni une option ni une possibilité
  • Restez totalement confiants !
  • Commencez à créer votre avenir proche
  • Le boomerang
  • Mettre de la joie dans le corps et les cellules
  • Présence de Korton et de la Mère Divine
  • Votre docilité à l'égard des directives imposées est étonnante..!
  • Nous vous demandons de vous préparer au changement…Maintenant…
  • Installer un nouveau monde de paix et de joie
  • Recharger la pile à tout prix
  • Soyez un pur canal de lumière
  • Le DEUIL de notre vie d'AVANT...
  • Vous étiez descendus au plus bas de vous-même.......
  • Il était une fois de l’autre côté du voile
  • La Lumière, l'Amour et la Paix triompheront !
  • Prévisions Énergétiques de Janvier 2021
  • Manifestation de Sananda
  • Comprendre le sens de la Vie !
  • L'année 2021 et présence de Marie
  • Prévisions Énergétiques de Janvier 2021 : Se Réveiller du Rêve
  • La reconnexion des âmes
  • La fin de l’ancien monde

  • Page générée en 0,0106 s