Respirer pleinement

 

On dit de la respiration qu’elle est le souffle de vie. Elle commence à la naissance par une première inspiration pour se terminer à la mort par une dernière expiration. Elle est un pont entre le corps et l’esprit. Elle est d’abord physique mais elle est aussi directement reliée aux émotions et à la pensée. Elle permet de nous élever vers ce qu’il y a en nous de plus pur, de nous ouvrir à la réalité de l’existence.

Le souffle est guérisseur. Il nous apporte l’oxygène et le prana dont nous avons besoin. Il est le reflet de notre état de santé: plus notre respiration est profonde, plus notre vie est intense, plus elle est courte, plus notre vie sera courte et insatisfaisante. Lorsque nous respirons à pleins poumons, nous pouvons sentir une plénitude nous envahir, une paix profonde s’installer en nous.

Selon des études récentes, chez la plupart des gens, l’air inspiré contient 20% d’oxygène, l’air expiré 16%. Ce qui signifie que l’organisme n’absorbe que 20% de l’oxygène inspiré. Par ailleurs, seulement 20% de l’oxygène retenu est utilisé par les cellules. Autrement dit, la proportion d’oxygène que nous utilisons généralement n’est que de 4%.

Comme l’oxygène sert surtout à la production de l’énergie corporelle, il y a donc un écart de 96% entre le potentiel énergétique maximum et la production réelle. On comprendra donc aisément l’importance de développer sa capacité pulmonaire de même que d’augmenter l’absorption de l’oxygène ainsi que son utilisation au niveau cellulaire.

Pour quelques exercices respiratoires faciles mais très puissants

Respiration profonde consciente

À pratiquer avant le lever, au coucher, en marchant, assis et chaque fois que possible. On inspire et expire toujours par le nez mais on peut terminer l’expiration par la bouche pour sortir l’air complètement. Inhaler et exhaler lentement et profondément en gonflant d’abord l’abdomen puis le thorax. Faire une pause après l’inspiration et après l’expiration. Calme et renforce les poumons et la cage thoracique.

Respiration diaphragmatique haletante

À faire chaque jour au lever et avant le coucher. En position debout, lever les bras le plus haut possible. Respirer par la bouche en haletant jusqu’à ce que le diaphragme soit fatigué. L’expiration doit être deux fois plus longue que l’inspiration. Ne pas répéter immédiatement après. Ré-oxygène le corps et fait sortir les toxines.

Respiration nettoyante

À faire cinq fois de suite chaque jour lorsqu’on en sent le besoin. Debout, pieds légèrement écartés, bras le long du corps, relaxe. En inspirant par le nez, lever les bras au dessus de la tête, le dos courbé vers l’arrière. Se pencher ensuite vers l’avant le plus bas possible, genoux légèrement fléchis, détendus, en exhalant le plus possible par le nez puis par la bouche. Compléter l’expiration en rentrant le ventre et le thorax le plus possible. Maintenant, on inspire lentement en sortant d’abord le ventre puis le thorax qu’on tente d’étendre sur l’avant et les côtés. En se redressant puis en courbant le dos vers l’arrière, les bras au dessus de la tête, on continue de remplir ses poumons le plus possible. Retenir son souffle pour 4 à 5 secondes en tirant les muscles abdominaux vers l’arrière. En se penchant de nouveau vers l’avant, exhaler complètement puis inhaler en revenant à la position de départ. Vide les poumons de l’air vicié et fait de la place pour l’air nouveau.

Respiration amplifiée

À pratiquer en marchant, le plus souvent possible. En faisant un pas, inspirer par le nez. Puis en faisant le deuxième pas, reprendre l’inspiration sans avoir expiré auparavant. Faire ceci pour 3 ou 4 pas consécutifs de manière à ce qu’on ne prenne qu’une seule bonne inspiration de plus en plus complète à chaque pas. Enchaîner immédiatement avec l’expiration qui se fait de la même façon sur 3 ou 4 pas. Renforce les poumons, les muscles de la poitrine et agrandit la cage thoracique.

Respiration méditative

À faire lorsqu’on a un moment de repos. Assis confortablement, le dos droit, les épaules vers l’arrière et relaxes, inhaler par le nez lentement et profondément en se vidant l’esprit complètement. Imaginer qu’on inspire la paix et la vitalité. On retient son souffle un peu puis on exhale par le nez lentement et en profondeur, laissant aller les tensions du corps. On peut répéter de 5 à 10 fois. Recharge le corps d’énergie.

Laurent L’Écuyer
naturo-hygiénisme, naturopathie, iridologie, thérapie énergétique
https://www.bioperfection.com/sante/respiration.htm
Vous pouvez reproduire les pages de ce site en en mentionnant l’origine pourvu que le texte ne soit pas modifié ni élagué.

Vous pouvez partager en toute liberté en citant la source lejardindejoeliah.com


Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.
https://etredelumiere.ordi-netfr.com/

"J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,
mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée."
Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

« Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène

 

Messages des Etres de Lumière 2020


Page générée en 0,0269 s